Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 26 Juin 2024 : Réunion publique « Le zéro artificialisation nette est-il en bonne voie ? »


Derniers articles


Support de l’exposé de la réunion publique du 27 juin


Projections-débats autour du film « Alliances terrestres »


Un nucléaire assoiffé et des EPR(s) hydrophiles...


Alerte : espèce protégée menacée sur la friche municipale de Bordeblanche à Toulouse


Prairie des Filtres juin 2024


Hommage à Claude Thirriot



Alerte : espèce protégée menacée sur la friche municipale de Bordeblanche à Toulouse




Il y a une semaine, l’association N.A.T.U.R.E.S. Pradettes informait le Maire de Toulouse qu’un cabinet d’étude environnementale avait identifié une espèce végétale protégée, patrimoniale de la région Occitanie, la Crassulatillaea communément appelée « mousse-fleurie » sur une friche municipale où des travaux d’aménagement allaient être engagés.

L’association N.A.T.U.R.E.S. demandait au Maire de prendre en urgence des mesures de protection : pas de circulation d’engin de chantier sur la friche et pose de protections autour de la zone où la mousse fleurie a été identifiée. Elle demandait ensuite, au regard des conclusions du cabinet d’étude, qu’une évaluation environnementale exhaustive de la faune et de la flore soit réalisée sur la friche de Bordeblanche.

Or, des riverains de Bordeblanche ont informé l’association N.A.T.U.R.E.S. jeudi 13 juin que des véhicules de chantier étaient en activité sur la friche (voir photo ci-dessous). L’association N.A.T.U.R.E.S. a constaté que ces véhicules étaient toujours présents ce lundi 17 juin et y effectuaient des travaux (voir photos traces des engins).

Selon l’article R.122-2 du code de l’environnement, le projet d’aménagement de Bordeblanche relève de la catégorie « travaux, constructions et opérations d’aménagement ». Comme ce projet aura des perturbations sur la biodiversité il doit, au regard du Code l’environnement, donner lieu à une évaluation environnementale. Or, à notre connaissance, la mairie n’a pas effectué une telle évaluation environnementale car dans le permis d’aménager n’apparaît nulle part l’indication de la présence d’une espèce protégée. Seule y est présentée une étude de l’état des arbres.

L’association N.A.T.U.R.E.S. a donc fait appel auprès des autorités régionales en charge de la protection de la biodiversité pour intervenir au plus vite auprès du Maire de Toulouse pour suspendre les travaux en cours, protéger la zone d’implantation de la mousse fleurie et, comme le prévoit la réglementation, réaliser un inventaire naturaliste et écologique exhaustif sur tout le terrain de Bordeblanche actuellement en friche.

Le Maire de Toulouse se targue régulièrement auprès des habitants du quartier des Pradettes que son projet d’aménagement de Bordeblanche sera exemplaire en matière d’environnement. L’absence d’étude environnementale exhaustive comme le prévoit la réglementation, la non prise en compte de notre alerte l’informant de la présence d’une espèce protégée, l’engagement de travaux pouvant détruire une espèce protégée et la bétonisation d’un îlot de fraîcheur pour les riverains viennent contredire dans les faits les déclarations du Mairie.

Nos associations se réservent le droit de déposer plainte auprès du tribunal judiciaire pour destruction d’espèce protégée.

Contacts :
Association N.A.T.U.R.E.S. Pradettes https://www.facebook.com/natures.pr...
GNSA Toulouse https://www.facebook.com/profile.ph...
Amis de la Terre Midi-Pyrénées


Publié le mardi 18 juin 2024.