Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 25 Octobre 2017 : Soirée débat "Après les plantes, les animaux génétiquement modifiés seront-ils bientôt dans nos assiettes ?"


Derniers articles


Du 9 au 11 Novembre 2017 : Théâtre d’investigation, la trilogie “L’A-démocratie” de Nicolas Lambert


Contribution à l’enquête Publique sur le projet mobilités 2025- 2030 du SMTC


Mardi 17 Octobre 2017 : L’eau, quels enjeux sur Toulouse et la Métropole ?


Mercredi 25 Octobre 2017 : Soirée débat "Après les plantes, les animaux génétiquement modifiés seront-ils bientôt dans nos assiettes ?"


Automatisation, robotisation et emploi


Sur les traces du premier simplicitaire volontaire : un Yankee Français au Canada



27-28 juin : Dédé traverse Toulouse en carriole attelée avec sa jument de trait NEBULEUSE




Pour le retour de la traction animale en ville

Exceptionnel : le week-end des 27 et 28 juin
Trait de génie écologique :
Une jument de trait traverse Toulouse !

Tout le monde le sait maintenant, un demi-siècle de développement urbain autour de la voiture a été une des pires impasses du siècle.
Marche, vélo, tramway... voilà vers quoi il faut aller au plus vite. Mais sans oublier la traction animale... qui offre quelques belles solutions d’avenir !

Qu’on se le dise : le retour des ânes et des chevaux de trait est discrètement en marche. Rien qu’en France, une trentaine de municipalités y ont déjà recours, comme Trouville-sur-Mer en Normandie qui collecte ses déchets recyclables avec un percheron, Peyrestortes près de Perpignan où on ramasse les ordures ménagères en attelage à cheval, Lyon pour l’entretien du parc de la Tête-d’Or, Creil (Oise) avec ses ânes cantonniers, etc. (voir le site www.equiterra.fr).
Ecologiques pour de vrai, les braves bêtes sont aussi économiques, silencieuses et moins encombrantes que les camions-bennes et autres engins motorisés. Franchement, on aurait tort de s’en priver. C’est le 4x4 qui est ringard, pas le Comtois ni le Boulonnais !


Pour montrer l’exemple et appeler toute la communauté urbaine de Toulouse à réfléchir à cette piste à suivre, un attelage traversera Toulouse et l’agglomération le week-end des 27 et 28 juin.


Samedi matin, la jument Nébuleuse rejoindra le marché bio du Capitole, conduite par André (dit Dédé) qui vit dans une ferme d’agriculture biologique à Montech.


Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées (contacter le président au 05 61 80 81 79).





Parcours prévu le samedi (départ à 7h50, arrivée à 11h au capitole) :


Agrandir le plan

Parcours prévu le dimanche :


Afficher Dédé dimanche 28 juin sur une carte plus grande


Le tract avec le parcours et les heures de passage :


Publié le mardi 23 juin 2009.