Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 22 Novembre 2017 : Conférence-débat sur le GPIII aux portes de Toulouse


Derniers articles


Samedi 9 Décembre 2017 : EAU BIEN COMMUN - Régie Publique ou Gestion Privée ?


Vendredi 1 Décembre 2017 : Projection-débat autour du film “Into Eternity”


17e Forum Régional de l’Economie Sociale et Solidaire en Occitanie


Du 9 au 11 Novembre 2017 : Théâtre d’investigation, la trilogie “L’A-démocratie” de Nicolas Lambert


Contribution à l’enquête Publique sur le projet mobilités 2025- 2030 du SMTC


Mercredi 22 Novembre 2017 : Conférence-débat sur le GPIII aux portes de Toulouse



Mercredi 12 décembre 2012 : Manifestation "La loi sur l’air n’est pas respectée à Toulouse"




L’article L228-2 du code de l’environnement, issu de la loi sur l’air de 1996, prévoit que toute création ou rénovation de voirie soit accompagnée de la réalisation d’itinéraires cyclables. Malheureusement, cette loi n’est pas toujours respectée sur l’agglomération toulousaine, comme en témoignent quelques exemples récents. Ainsi, la rue Raymond Naves, dans le quartier de la côte pavée, et la rue Sainte Lucie, à St Cyprien, ont été rénovées en 2012 sans création d’aménagements cyclables.

Mais le plus spectaculaire est sans conteste la réalisation récente de la voie de bus en site propre du canal de St Martory. Sur une largeur de six voies de circulation entièrement neuves, TISSEO-SMAT n’a pas créé de pistes cyclables, malgré les demandes répétées de l’Association Vélo et de son antenne Vélo Tournefeuille ! Sur ce tronçon, qui raccorde Basso Cambo au grand rond-point de Saint Simon, le choix a été fait de considérer uniquement la circulation automobile, alors qu’il aurait été facile de réaffecter une des quatre voies automobiles à la circulation des vélos. Les itinéraires parallèles les plus proches de cet axe (coulée verte de Négogousse et parc de la Mounède) posent de graves problèmes de sécurité : à l’écart et sans éclairage, ceux-ci ont déjà été le théâtre de plusieurs agressions.

Nous organisons le mercredi 12 décembre une manifestation pour dénoncer ce non-respect du code de l’environnement et demander son application. Nous passerons par la rue St Lucie, puis nous nous rendrons à Basso Cambo où nous emprunterons la piste longeant le Négogousse et traverserons le parc de la Mounède. Nous invitons les élus à nous rejoindre pour expérimenter de nuit ce trajet non éclairé et constater par eux-mêmes qu’il ne constitue pas une alternative sécurisée à une piste cyclable le long du nouveau TCSP.

Départ à 18h30 du Capitole puis à 19h15 du métro Basso Cambo.

Pour plus d’informations, contacter :

Florian JUTISZ, vice-président Association Vélo, tél : 06 67 72 57 89

Sophie VALCKE, Vélo Tournefeuille, tél : 06 24 43 63 45


Publié le mardi 11 décembre 2012.