Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 26 Septembre 2018 : Conférence / débat "Les impostures de la dissuasion"


Derniers articles


Samedi 13 Octobre 2018 : « PLUS QU’UNE MARCHE POUR LE CLIMAT »


Jeudi 27 septembre 2018 : Vélo Parade du Tour Alternatiba


Dimanche 30 Septembre 2018 : Foire GARO’BIO


Dimanche 30 Septembre 2018 : Eau, mon amour ! Débats et concerts au Port Viguerie


Dimanche 23 Septembre 2018 : Village des Alternatives à Ramonville


Samedi 22 Septembre 2018 : MARCHONS POUR LA PAIX



VICTOIRE du CANAL DU MIDI contre la LMSE à Toulouse




Modification du projet de LMSE : le CANAL DU MIDI à TOULOUSE sauvé !

Le CANAL du Midi, les espèces prioritaires protégées et la zone naturelle en bordure du Canal vont être sauvés.

Le Conseil de la Communauté d’Agglomération du Grand Toulouse a voté le lundi 7 juillet 2008, une délibération pour modifier le projet de LIAISON MULTIMODALE SUD EST , la LMSE contre laquelle nous nous battions depuis plus de deux années : les Amis de la Terre de Midi Pyrénées avec l’Association Vélo de Toulouse et VERACRUZ ont attaqué ce projet devant le Tribunal Administratif de Toulouse.

Le nouveau pont sur le Canal du Midi ne va pas être construit et les espaces naturels (le sentier Nature de VERACRUZ ainsi que les zones humides et boisées environnantes) et leur biodiversité vont être protégés (cortége d’amphibiens, de reptiles, de batraciens - espèces prioritaires protégées ignorées pendant l’enquête publique…)

La priorité va enfin être donnée aux transports en commun et aux modes doux en particulier tout en respectant l’environnement dans la traversée du Complexe scientifique de Rangueil et de l’Université Paul Sabatier.

Les Amis de la Terre de Midi Pyrénées saluent ces nouvelles décisions conformes aux engagements pris par Pierre COHEN, le nouveau maire de Toulouse, pendant la campagne des municipales.

Elles vont mettre un terme à ce projet honteux destructeur et anti-écologique voulu par son prédécesseur contre les réserves de la commission d’enquête publique, contre la très grande majorité du milieu associatif toulousain, de l’intersyndicale des professionnels du complexe scientifique de Rangueil tout comme les milliers de Toulousaines et de Toulousains qui s’étaient exprimés contre ce projet.

Alain Ciekanski


JUIN 2006 Première manif contre la LMSE

Publié le mardi 8 juillet 2008.