Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 26 Septembre 2018 : Conférence / débat "Les impostures de la dissuasion"


Derniers articles


Samedi 13 Octobre 2018 : « PLUS QU’UNE MARCHE POUR LE CLIMAT »


Jeudi 27 septembre 2018 : Vélo Parade du Tour Alternatiba


Dimanche 30 Septembre 2018 : Foire GARO’BIO


Dimanche 30 Septembre 2018 : Eau, mon amour ! Débats et concerts au Port Viguerie


Dimanche 23 Septembre 2018 : Village des Alternatives à Ramonville


Samedi 22 Septembre 2018 : MARCHONS POUR LA PAIX



Mercredi 17 Février 2016 : Projection de "L’intérêt général et moi"




Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, des Amis du Monde Diplomatique, et de L’Université Populaire de Toulouse vous propose une projection de

"L’intérêt général et moi"

suivi d’un débat avec les réalisateurs

à 20 h 30, Salle du Sénéchal
17, rue de Rémusat 31000 Toulouse (métro Capitole)

Entrée libre

Une autoroute construite mais vide (l’A65 Langon-Pau), un projet ferroviaire pharaonique (la LGV GPSO), un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans (Notre Dame des Landes). Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ? Comment ? Un film sur la démocratie des grands projets, sur la façon dont on prend et ressent ce type de décisions, aujourd’hui, en France.

Documentaire réalisé par Sophie Metrich et Julien Milanesi, soutenu par Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées.

“ L’intérêt général et moi ” plonge le spectateur dans une réflexion vivante et sensible sur cette notion d’intérêt général. Au fond, de quoi s’agit-il ? De quoi parle-t-on ? Les auteurs partent d’un conflit qu’ils connaissent bien : la construction de l’autoroute A 65 Pau-Langon.

Ce projet a vivement opposé les populations, les élus, il a produit des contradictions et des tensions au sein de la technocratie de l’Etat.
Pourquoi ? Quelles luttes d’influence ? Au service de qui et de quoi ? Que reste-t-il de tout cela aujourd’hui ?

Progressivement, les auteurs enquêtent sur d’autres “grands projets inutiles”, TGV, Notre Dame des Landes.

A partir de là, le propos s’élargit et se prolonge par une réflexion sur la nature même de notre démocratie dans un monde globalisé.
Qu’est-ce qu’une démocratie au 21e siècle ? Quelle société organise-t-elle ?

Elus, dirigeants politiques nationaux et locaux, militants associatifs, journalistes, fonctionnaires exposent leurs points de vue et le spectateur devient lui-même interpellé par la question, naturellement. On ressort de ce film l’esprit concerné pour longtemps.


Publié le lundi 1er février 2016.