Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 28 Juin 2017 : pas de réunion publique mensuelle


Derniers articles


Automatisation, robotisation et emploi


Sur les traces du premier simplicitaire volontaire : un Yankee Français au Canada


Téléphérique Urbain Sud (TUS)


Coopérative Citoy’enR : l’energie citoyenne de l’agglomération toulousaine


Lundi 18 Septembre 2017 : Débat sur le développement des modes actifs de déplacements (vélo, marche à pied) dans l’agglomération toulousaine


Vendredi 15 Septembre 2017 : Débat sur les transports en commun dans l’agglomération toulousaine



Révélations sur l’état réel des centrales nucléaires et les mensonges d’EDF




Le Réseau "Sortir du nucléaire" révèle des documents internes à EDF qui dévoilent l’état réel des centrales nucléaires françaises et les mensonges de l’exploitant.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" édite un livre édifiant qui révèle les arcanes de l’industrie atomique, dévoile les mensonges d’EDF et l’état réel des centrales nucléaires françaises. Par des faits concrets et précis, s’appuyant sur des documents internes d’EDF qui n’ont encore jamais été dévoilés, l’auteur, qui écrit sous le pseudonyme de Nozomi Shihiro démontre ainsi que la transparence psalmodiée à l’envi par l’électricien national n’est en réalité que poudre aux yeux. Et il est bien placé pour le savoir ! Issu du cœur de la machine EDF, ayant une longue expérience du milieu, il nous livre ses secrets.

Vous avez dit confinement ?

L’ouvrage se centre dans un premier temps sur les différentes barrières de sûreté censées prévenir les fuites radioactives dans l’environnement, présentées par les industriels du nucléaire et par l’Autorité de sûreté nucléaire comme des remparts inébranlables. L’auteur démontre qu’elles ont toutes des défauts d’étanchéité. Alors qu’elles sont censées présenter des garanties absolues de sûreté et faire l’objet du savoir-faire et du contrôle des professionnels de l’atome pour prévenir tout rejet imprévu de radioactivité dans l’environnement, les centrales nucléaires sont en réalité de véritables passoires.

Crayons de combustible qui éclatent et contaminent toute l’installation, fuites du circuit primaire, mauvaise qualité du béton des enceintes de confinement qui sont enduites de résine pour passer les tests décennaux d’étanchéité, tubes des générateurs de vapeur qui se fissurent à force de corrosion, usure et corps étrangers provoquant alors des fuites d’eau contaminée vers les circuits secondaires (censés être « propres »), l’auteur dresse, preuves à l’appui, une liste ahurissante des défaillances techniques qui sont le lot quotidien du fonctionnement des centrales mais qui sont occultées au public.

En mettant en parallèle les communications d’EDF vers le public, les avis techniques de l’ASN et les rapports internes de l’exploitant pour un même événement,l’auteur met en évidence le déficit criant de transparence et l’absence de réelle information des populations sur ce qui se passe au cœur de nos centrales. Ce qui va être présenté comme un simple "dégagement de vapeur" sans conséquence pour l’environnement cache en réalité une fuite de 150 m3 d’eau contaminée. Un simple exemple, mais édifiant, des stratagèmes et des manipulations que l’exploitant nucléaire utilise parmi tant d’autres.

Des risques d’accidents bien réels

Sont ensuite abordés les risques d’accident majeur, avec fusion du cœur du réacteur. Guidé par la sincérité et une intégrité dans l’analyse, refaisant les calculs en se basant sur des notes d’études non publiques, l’auteur présente une vision bien moins rassurante que celle portée par les discours officiels.

Dépassés par la complexité des phénomènes, la multitude des variables en interaction à prendre en compte et les incertitudes inhérentes à chaque évaluation, les scénarios retenus par les ingénieurs d’EDF sont basés sur des données d’analyse « soigneusement » sélectionnées.

C’est ainsi que les risques de contamination sont sous-évalués et les conséquences des catastrophes minimisées. Dès lors que les scénarios présentés ne sont ni réalistes ni exhaustifs, les plans prévus pour protéger les populations et l’environnement basés sur ces projections sont tout bonnement inefficaces et vains.

Mécanismes de déni, communication fallacieuse, rejets de radioactivité masqués : ce livre apporte la preuve des subterfuges mis en place par EDF pour minimiser les risques d’accident et l’ampleur du risque de contamination. Il démontre qu’opacité et culte du secret règnent en maître dans une industrie nucléaire moribonde, et sont les clés de sa survie. Cet ouvrage clair et compréhensible permet de dévoiler au grand jour la réalité qu’on veut nous cacher et ouvre sur des pistes pour Sortir du nucléaire… avant la catastrophe !

Alors que la campagne pour les élections présidentielles arrive à grand pas, le Réseau "Sortir du nucléaire" interpellera les candidats et leur demandera de prendre leurs responsabilités. Le prochain Président de la République ne pourra pas dire qu’il ne savait pas…

La farce cachée du nucléaire
Yasnost’Editions, Réseau "Sortir du nucléaire"
250 pages, format A4, mars 2017

Disponible aux Amis de la Terre Midi-Pyrénées ou sur le site du Réseau au prix de 12€

Pour consulter les documents et sources internes à EDF, rendez-vous sur :
http://lafarcecacheedunucleaire.info


Publié le lundi 27 mars 2017.