Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


jeudi 12 mars 2020 : "Privatiser ou mettre en commun"


Derniers articles


Vendredi 14 Février 2020 : NUCLÉAIRE mon Amour, ... la SOUS-TRAITANCE


Petite histoire urbaine de Toulouse Euro Sud Ouest (TESO)


Manifeste pour l’interdiction des plastiques à usage unique d’ici 2025


Le président des Amis de la Terre France en garde à vue !


Samedi 14 Mars 2020 : ANNULATION de la Marche Pour Le Climat à Toulouse


Grand Oral pour le Climat : Publication de la synthèse



Pétition " Tour Occitanie : Non merci ! "




Non à la construction d’un gratte-ciel en plein centre de Toulouse !

Depuis mars 2016, un projet immobilier, d’une envergure inédite à Toulouse, s’élabore dans une opacité absolue : la Tour Occitanie.

C’est seulement en mars 2017, à l’occasion du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim) de Cannes, que le projet de construire un gratte-ciel de 150 mètres de hauteur sur le site de l’ancien tri postal près de la gare Matabiau a été dévoilé par le maire et président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc. Les Toulousains ont donc appris la nouvelle par voie de presse, l’annonce officielle n’étant intervenue que le 13 juillet 2017.

À la suite du concours lancé par la SNCF, propriétaire du terrain, c’est « La Compagnie de Phalsbourg », promoteur-investisseur, qui a été choisie pour réaliser cet immeuble de grande hauteur (IGH), qui devrait accueillir, sur 34 000 mètres carrés, un hôtel 4 étoiles, un restaurant, des logements de luxe, des bureaux et des commerces.

Suggéré par des promoteurs immobiliers, ce projet de tour a été décidé par un nombre très restreint de personnes, sans qu’il n’y ait eu ni information ni consultations préalables de la population.

Signer la pétition

Collectif "Non au Gratte-ciel de Toulouse"


Publié le samedi 2 décembre 2017.