Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Samedi 25 Septembre 2021 : Assemblée Générale


Derniers articles


Samedi 6 Novembre 2021 : Marche mondiale du climat COP26 à Toulouse


Décidément !!! Le réseau d’assainissement de Toulouse Métropole n’est pas sûr !!!


3ème ligne de métro à Toulouse ?


Conférence-débat sur le Climat : réformer les politiques publiques à la hauteur des enjeux


20ème anniversaire de la catastrophe de l’usine AZF


Hommage à Lucien Buys



TER SAINT GIRONS - BOUSSENS, suppression de Transports en Commun en Ariège : les Amis de la Terre de Midi Pyrénées interpellent Martin Malvy , Président de Région




Les Amis de la Terre de Midi-Pyrénées ont été alerté par de nombreux usagers de la ligne TER Saint Girons - Boussens qui ont appris que plus de la moitié des allers-retours seraient supprimés en Septembre 2008 : une pétition circule et a récupéré en quelques jours plusieurs centaines signatures.

Les Amis de la Terre de Midi-Pyrénées partagent leur inquiétude face à la suppression de ces correspondances à Boussens vers Toulouse ou Saint Gaudens-Tarbes alors que le cadencement des lignes TER SNCF est en augmentation en Midi Pyrénées grâce à l’effort de la REGION.

Il est reconnu par tous que le développement des Transports en Commun est une des priorités pour lutter contre les problèmes de réchauffement climatique et comme alternative à l’usage de la voiture individuelle.

En 2007 ce sont près de 100 000 usagers qui ont utilisé cette ligne. Avec l’augmentation du prix des carburants et les nouveaux comportements citoyens responsables, ce chiffre devrait être en très nette progression dans les années à venir.

Pour ne pas pénaliser nos concitoyens usagers des Transports en Commun nous souhaitons que la Région MIDI PYRENEES poursuive son effort de développement des TER en augmentant leur cadencement et sans supprimer ces rotations entre Boussens et Saint Girons.

Par ailleurs nous pensons que la restauration de la voie ferrée démantelée par la SNCF sur ce tronçon Saint Girons/Boussens permettrait de mettre en place un équipement structurant qui favoriserait le développement de l’ARIÈGE et du Couserans en particulier dans une logique de Développement Durable réellement écologique.

Alain Ciekanski
Président des Amis de la Terre de Midi-Pyrénées


Publié le jeudi 7 août 2008.