Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 28 Juin 2017 : pas de réunion publique mensuelle


Derniers articles


Automatisation, robotisation et emploi


Sur les traces du premier simplicitaire volontaire : un Yankee Français au Canada


Téléphérique Urbain Sud (TUS)


Coopérative Citoy’enR : l’energie citoyenne de l’agglomération toulousaine


Lundi 18 Septembre 2017 : Débat sur le développement des modes actifs de déplacements (vélo, marche à pied) dans l’agglomération toulousaine


Vendredi 15 Septembre 2017 : Débat sur les transports en commun dans l’agglomération toulousaine



Jeudi 6 Avril 2017 : Projection-débat "AT(h)OME"




En partenariat avec la Librairie Terra Nova, Les Amis du Monde diplomatique, Les Amis de la Terre et le Réseau Sortir du Nucléaire, projection unique suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Elisabeth Leuvrey et en présence de Marc Saint Aroman.

Une rencontre aura lieu avec Élisabeth Leuvrey à la Librairie Terra Nova à 18h.

L’essai Béryl, initié par l’armée française en 1962 suite à des accords secrets, causa le plus grave accident nucléaire du Sahara. Épisode peu connu de l’histoire nationale, ce fut l’un des treize essais nucléaires français opérés de 1961 à 1966 en accord avec le gouvernement algérien. Entamés avant la fin de la guerre d’Algérie dans le Sahara algérien puis dans le Hoggar, ils portaient des noms scandaleusement poétiques. Ainsi, Gerboise bleue, Opale, Pollen, Topaze… sont les avatars de l’inconscience – ou du cynisme – qui, aux dépens des populations locales, conduisit la France à développer un programme nucléaire militaire et civil agressif.

Sur les traces recueillies dans le désert par le photographe Bruno Hadjih, le film d’Élisabeth Leuvrey fait le lien entre un passé et un présent communs à la France et à l’Algérie : un passé recomposé au fil d’un montage fluide, alternant témoignages des habitant-e-s du désert et silence des paysages, séquences filmées et photographies ; un présent irradié – devenu intemporel – celui de notre condition nucléaire. At(h)ome est le deuxième volet d’un travail autour de l’histoire de l’Algérie entamé avec La Traversée (primé au Cinéma du Réel) et dont le troisième film, Alger, sur ton sol, est en cours de réalisation.

à 20 h30
American Cosmograph
24 rue Montardy – 31000 Toulouse

(Tarif unique : 4€ • achetez vos places à partir du 25/03)


Publié le lundi 3 avril 2017.