Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 27 Septembre 2017 : Débat sur le projet de la tour Occitanie


Derniers articles


Contribution à l’enquête Publique sur le projet mobilités 2025- 2030 du SMTC


Mardi 17 Octobre 2017 : L’eau, quels enjeux sur Toulouse et la Métropole ?


Automatisation, robotisation et emploi


Sur les traces du premier simplicitaire volontaire : un Yankee Français au Canada


Téléphérique Urbain Sud (TUS)


Coopérative Citoy’enR : l’energie citoyenne de l’agglomération toulousaine



Mercredi 25 Octobre 2017 : Soirée débat "Après les plantes, les animaux génétiquement modifiés seront-ils bientôt dans nos assiettes ?"




CRISPR-Cas9 est une technique récente permettant de modifier de façon fine, ciblée, les génomes de micro-organismes, de plantes, d’insectes ou d’animaux vertébrés. Ses promoteurs la décrivent comme une technique révolutionnaire de « chirurgie du gène », ou de « réécriture des génomes ». Son caractère révolutionnaire tient à son spectre d’applications extrêmement large, allant de la recherche fondamentale à l’agriculture, en passant par la médecine ou l’ingénierie écologique. Il tient aussi à sa relative facilité d’utilisation, son faible coût, et sa grande efficacité, attestée aujourd’hui par de nombreux travaux scientifiques publiés. 

 Cette technique a d’ores et déjà été utilisée à de nombreuses reprises pour la procréation d’animaux génétiquement modifiés. L’objectif affiché dans la plupart de ces travaux est d’améliorer la santé des animaux, d’éviter des pratiques d’élevage compromettant le bien-être animal, de protéger l’environnement ou de modifier les produits (lait, oeufs, viande) dans le but d’améliorer leur valeur santé ou nutritionnelle. Une commercialisation est clairement envisagée par certains auteurs à échéance de quelques années, et un lobbying important est actuellement organisé en ce sens par une partie du monde scientifique.

 L’éventuel déploiement de ces méthodes soulève cependant de multiples questions, d’ordre technique, réglementaire, économique, et bien entendu éthique... Ces questions devraient être rapidement et très largement discutées. C’est l’objectif de la conférence-débat qui vous est proposée.

Conférence débat animée par Alain DUCOS, professeur à l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse et chercheur au sein de l’UMR INRA-ENVT-INP-ENSAT 1388 GenPhyse.

Soirée organisée par les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, les Amis du Monde Diplomatique, ATTAC Toulouse, le Collectif Anti OGM 31, les Faucheurs volontaires et l’Université Populaire de Toulouse

à 20 h30 à la Salle du Sénéchal, 17 rue Rémusat (métro Capitole).
Entrée libre


Publié le dimanche 1er octobre 2017.