Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 Avril 2019 : "Changeons le système ...!! L’Économie Circulaire... une véritable alternative économique !!!"


Derniers articles


Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc MOUDENC pour déclarer l’état d’urgence écologique et climatique


Samedi 18 Mai 2019 : Marche Mondiale contre Monsanto-Bayer


Dimanche 28 Avril 2019 : Rassemblement à Golfech


Mercredi 24 Avril 2019 : "Changeons le système ...!! L’Économie Circulaire... une véritable alternative économique !!!"


Notre contribution à l’enquête publique Toulouse EuroSudOuest


Mardi 9 Avril 2019 : Manifestation POUR des déplacements propres et silencieux



Un PLUiH qui masque le projet de la troisième ligne de métro




Le Plan local d’Urbanisme de Toulouse Métropole (PLUi-H) sera voté par le conseil de Toulouse Métropole 13 avril 2019 et le préfet aura 2 mois pour le valider, de sorte que le PLUi-H sera opposable (en vigueur) vers la mi-juin 2019.

Ce PLUiH qui s’appliquera avant les élections municipales de 2020 ignore les répercutions urbaines de la troisième ligne de métro. Avant les élections de 2020, il est seulement prévu une mise en compatibilité du PLUiH sur l’infrastructure du métro.

Le projet urbain de très forte densification autour du tracé de la 3e ligne de métro ne sera pas traduit dans ce PLUiH. Elle est reportée opportunément vers 2021-2022, après les élections

Ainsi Toulouse Métropole n’assume pas les conséquence du choix du métro qui impose des tours autour des stations pour pouvoir justifier un tel investissement.

Cela conforte les Amis de La Terre dans le fait que l’abandon du réseau de tramway et de bus prioritaires au profit de la réalisation la troisième ligne de métro est une aberration urbaine, écologique et sociale. Un réseau de tramway et de bus prioritaires permet un urbanisme plus diffus et horizontal, mieux adapté à notre agglomération. Cela aurait aussi une véritable action contre la pollution automobile.


Publié le samedi 2 février 2019.