Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 Avril 2019 : "Changeons le système ...!! L’Économie Circulaire... une véritable alternative économique !!!"


Derniers articles


Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc MOUDENC pour déclarer l’état d’urgence écologique et climatique


Samedi 18 Mai 2019 : Marche Mondiale contre Monsanto-Bayer


Dimanche 28 Avril 2019 : Rassemblement à Golfech


Mercredi 24 Avril 2019 : "Changeons le système ...!! L’Économie Circulaire... une véritable alternative économique !!!"


Notre contribution à l’enquête publique Toulouse EuroSudOuest


Mardi 9 Avril 2019 : Manifestation POUR des déplacements propres et silencieux



Jeudi 28 Mars 2019 : QUELS financements pour QUELLE transition écologique ?




Attention changement de lieu : la soirée aura lieu à la Bourse du Travail

Soirée d’information et débat animée par Geneviève Azam (Conseil Scientifique d’Attac) avec la participation de Hervé Cellard (référent 31 de l’association Pacte)

Les citoyen.ne.s sont prêt.e.s

La conscience des menaces d’effondrement des écosystèmes et de leurs conséquences sociales incite de nombreux citoyens et citoyennes à s’engager dans des expériences collectives visant une transition vers des mondes justes, désirables et durables.
Sans préjuger de l’aboutissement de cette démarche judiciaire, on constate que la pétition demandant une traduction en justice de l’État français pour inaction face au changement climatique a recueilli, en un temps record, plus de deux millions de signatures.

Les lycéens, collégiens et étudiants ont entamé un mouvement de grève face à cette inaction.

En marche pour ne rien changer

Pendant ce temps…l’État français navigue de reculs en reculs. La transition écologique semble réduite à un outil de communication ou à la justification de mesures injustes supportées par les populations les plus vulnérables comme l’ont montré les gilets jaunes ou réduite aussi à la couverture de projets labélisés « Vert » continuant sur le même modèle qui nous conduit dans un mur.

Alors qu’il accélère son ordre autoritaire et sécuritaire, l’État n’assure pas sa fonction de protection des citoyens face aux menaces climatiques concrètes, à très court terme et maintenant bien documentées !

Quelle transition ?

La transition énergétique, avec la poursuite du gouffre nucléaire, l’absence de réglementation facilitant le financement des énergies fossiles par les banques, la priorité donnée au transport aérien et à des méga-systèmes d’énergie renouvelable centralisés, est une caricature que ne promeuvent pas les ATMP !

Quels outils financiers ?

Alors que l’épargne populaire, gérée par les banques et centralisés par la Caisse des Dépôts et Consignations, contribue à financer les énergies fossiles, que les marchés du carbone sont inefficaces pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et fonctionnent comme des subventions indirectes aux pollueurs, quels sont les outils financiers à promouvoir pour répondre aux défis écologiques et sociaux du chaos climatique, de l’extinction de la biodiversité, de la crise profonde de la civilisation thermo-industrielle ?
Un désinvestissement massif dans les énergies fossiles ?
Une taxe carbone ? Pourquoi ? Pour qui ? Comment ?
Des banques régionales pour la transition ?
La lutte contre l’évasion fiscale ?
Des monnaies locales ?

De nombreuses solutions citoyennes à réfléchir ensemble.

À 20h30 Bourse du Travail, 19 Place Saint-Sernin, Toulouse (métro Jeanne d’Arc ou Capitole).
Entrée libre.

Soirée co-organisée par les Amis de la Terre Midi Pyrénées, Les Amis du Monde Diplomatique, l’Université Populaire de Toulouse, Agir pour le Climat, Collectif Citoyen pour le Climat-Toulouse, Toulouse en transition, Attac Toulouse


Publié le dimanche 10 mars 2019.