Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 26 Juin 2019 : Soirée - Débat "Eau secours ! Ils veulent nous piquer nos barrages !"


Derniers articles


Toulouse-Plages 2019 et "ma" Prairie des Filtres


PAPUS veut garder ses arbres et ses espaces verts !


Nous ne voulons pas de l’urbanisme industriel de Toulouse EuroSudOuest ! NON à TESO !


Le Collectif LA MAISON à Ramonville Saint-Agne


Ma vision de l’Economie Circulaire


URGENCE CLIMATIQUE



Toulouse-Plages 2019 et "ma" Prairie des Filtres




Par Jean-Claude Coustel, des Amis de la Terre Midi Pyrénées

Du 20 juillet au 25 août : Bienvenue à Toulouse-Plages, rendez-vous des petits et des grands, de tous les Toulousains, des enfants des centres aérés, des touristes. Calme, détente, bonne humeur sur les bords de Garonne, au frais sur les pelouses de la Prairie des Filtres.
Sur les pelouses ?... ou ce qu’il en reste après plus d’un mois de Rio Loco et de 14 juillet : poids lourds, podiums, véhicules en tout genre, algécos : Pour quel Budget ?? M Brasiles, adjoint au Maire parle de financement " grâce aux économies réalisées par la municipalité depuis 5 ans" (La Dépêche du 14/07). Mme Chaumette, adjointe responsable des espaces verts nous dit que son budget a perdu 25% depuis 2014. (La Dépêche du 02/07) Le contribuable se rappelle de la très forte hausse des impôts locaux en début de mandat. Résultat :L’herbe de la Prairie est massacrée, grillée et en certains endroits ne repousse plus d’une année sur l’autre. Pour maquiller cela, des tonnes de sable sont livrées pour le "beach soccer" à grands coûts financier et surtout environnemental. (Paris-plage n’a plus de sable depuis 2017). Le sable pour les petits serait défendable (?) si ce n’est que la nuit les rats viennent y manger les restes de goûter. S’ajoute l’absence de wc dignes de ce non (et cela toute l’année) : bonjour l’hygiène ! Autre regret, la courte durée de Toulouse-Plages, manifestation qui a été bien réduite par rapport à ses débuts . Ne serait-il le moment de revoir l’utilisation de cette Prairie des Filtres : Finis les gros événements qui détruisent le site et vive des actions douces tout au long de l’année. Développement durable oblige !!!


Lettre des Amis de la Terre Midi-Pyrénées à Monsieur le Maire de Toulouse

Monsieur le Maire,

Nous souhaiterions :

- connaître les budgets détaillés de Rio Loco , du feu d’artifice et des concerts sur la Prairie des Filtres. Remise en état du site comprise.

- savoir si ces budgets sont abondés par :

1) la hausse des impôts locaux du début de votre mandat.

2) la baisse du budget des espaces verts : -25 % depuis 2014 ( Mme Chaumette dans la Dépêche du 02/07/19.)

3) « grâce aux économies réalisées par la municipalité depuis 5 ans.Tout est en effet produit en interne : 600 à 800 agents sont mobilisés » ( M Brasiles, la Dépêche du 14/07/19.

Nous terminerons par un vœu : ne serait-il pas le moment de penser à un usage « durable » de la Prairie des Filtres pour un « Toulouse, ville rose,ville verte »

Nous vous prions, Monsieur le Maire, de croire à toute notre considération.


Publié le lundi 22 juillet 2019.