Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 25 Septembre 2019 : Soirée "Transformons nos épluchures en terre végétale via le compostage"


Derniers articles


Dimanche 20 Octobre 2019 : Rassemblement à Golfech


Golfech : Problème sur le réacteur n°2 de la centrale nucléaire


Lundi 7 Octobre 2019 : Audience à la cour d’appel de Toulouse sur les rejets radioactifs de Golfech


Dimanche 13 Octobre 2019 : Foire Garo’bio


Vendredi 11 Octobre 2019 : Conférence "Climat : Pisser sous la douche ou chier sur le système ?"


Jeudi 10 Octobre 2019 : soirée-débat "AGRICULTURE & ÉLEVAGE Enjeux alimentaires, climatiques et de santé"



Vendredi 11 Octobre 2019 : Conférence "Climat : Pisser sous la douche ou chier sur le système ?"




ou plus "classique" :

Comment doit-on vivre en France pour rester en dessous de 1.5° de réchauffement ?

Derrière ce titre racoleur se cache une autre question à savoir : une politique climat-compatible doit-elle être liberticide ?

Les récents rapports du GIEC sur le dérèglement climatique sont formels : pour limiter les dommages sur les sociétés humaines et la biodiversité, nos modes de production et de consommation doivent radicalement changer. Les solutions abondent du côté des industries et des gouvernements, en passant des technologies à émissions négatives aux objets connectés. Elles semblent pourtant n’être qu’une diversion face à la nécessité d’engager une réelle décroissance économique, souvent appréhendée comme une dégradation de la qualité de vie. À quoi ressemblerait en France une trajectoire compatible avec un réchauffement limité à 1,5°C ?

Si les modes de vie et de consommation individuels sont souvent décriés, ils n’évolueront que grâce à un changement radical du système économique. Cependant, quelle place accorder à la liberté et à la démocratie dans une politique efficace de limitation du dérèglement climatique ?

Sous forme de table ronde, trois experts éclaireront ce débat :

- Julian Carrey, professeur de physique à l’ INSA Toulouse, et membre de l’ Atelier d’écologie politique - Toulouse, collectif de chercheur.es ayant publié l’année dernière plusieurs textes sur l’urgence écologique

- Charles Adrien Louis, co-fondateur du cabinet B&L évolution, auteur du rapport "Comment aligner la France sur une trajectoire 1,5°C ?"

- Marie-Christine Zelem, professeure de sociologie CERTOP-CNRS UMR 504

À 19 h 30 salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat (métro capitole)
Entrée Libre

Conférence organisée par le Collectif « Citoyens pour le Climat Toulouse », avec les Amis de la Terre Toulouse et l’Atecopol.


Publié le lundi 30 septembre 2019.