Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Lundi 30 Novembre 2020 : Assemblée Générale


Derniers articles


9 Propositions pour une Garonne sans plastique


Scierie industrielle à Lannemezan, pourquoi tant d’opposants ?


Lettre ouverte à Jean-Luc Moudenc pour le projet de ferme urbaine des Pradettes


La tour Occitanie n’est ni exemplaire, ni écologique !


Jeudi 24 Septembre 2020 : 5G « On n’arrête pas le progrès » Et si on faisait une exception ?


Jeudi 10 Septembre 2020 : Le désarmement nucléaire



STOP IMPUNITÉ !




Plus de 3400 traités de commerce et d’investissement protègent les multinationales et leur permettent d’attaquer en justice des États par l’intermédiaire d’un système de justice parallèle, l’arbitrage investisseur-État. Aucun domaine n’est épargné par ces grandes entreprises qui remettent tour à tour en cause des politiques publiques d’intérêt général relatives à la santé, la fiscalité, l’environnement, le salaire minimum… Ce sont plus de 900 cas d’arbitrage qui sont ainsi recensés !

A l’inverse, aucun traité international ne les contraint à respecter les droits humains et l’environnement.

Les entreprises multinationales ne doivent plus disposer de tels privilèges. Au contraire, elles doivent être soumises à de nouvelles règles, pour les contraindre à respecter les droits humains et l’environnement tout au long de leur chaîne de valeur.

Alors que se profilent à l’horizon diverses négociations internationales et européennes, les citoyens ont une opportunité inédite pour mettre fin à l’arbitrage investisseur-État, et pour soutenir l’adoption de réglementations contraignantes au niveau européen et onusien et garantir l’accès à la justice pour les peuples et communautés affectés par les abus des entreprises multinationales.

https://stop-impunite.fr/Signez-maintenant

Déjà 600 000 signatures


Publié le lundi 30 septembre 2019.