Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Samedi 25 Septembre 2021 : Assemblée Générale


Derniers articles


Samedi 6 Novembre 2021 : Marche mondiale du climat COP26 à Toulouse


Décidément !!! Le réseau d’assainissement de Toulouse Métropole n’est pas sûr !!!


3ème ligne de métro à Toulouse ?


Conférence-débat sur le Climat : réformer les politiques publiques à la hauteur des enjeux


20ème anniversaire de la catastrophe de l’usine AZF


Hommage à Lucien Buys



Vendredi 31 Octobre 2014 : Projection-débat "L’Energie Nucléaire en Inde"




Avec le réalisateur indien Pradeep Indulkar et son film documentalre “High Power” (27 minutes sous-titré en français) suivi d’un débat.

En 1969 la première centrale nucléaire de l’Inde a été ouverte à Tarapur. Dans un élan patriotique émotionnel les paysans locaux ont joyeusement donné leurs terres fertiles. Aujourd’hui, presque cinquante ans plus tard, la deuxième génération de ces fermiers patriotiques manifeste à Tarapur afin de pouvoir au moins subvenir à leurs besoins élémentaires. Les ténèbres se sont abattues sur la ville qui fournit l’énergie au pays. Tarapur est loin du merveilleux rêve promis. Ce qui s’est passé à Tarapur au cours de ces longues années peut servir d’alerte au monde entier avant qu’il ne soit trop tard.

Sur toile de fond d’un paradis sur terre détruit par la main de l’homme afin de satisfaire son avidité, ce documentaire présente un monde inconnu, une réalité cachée et une nature détruite.

Le réalisateur Pradeep Indulkar a obtenu le prix Uranium à Rio de Janeiro en Mai 2013 pour ce film et il sera présent à l’issue de la projection pour parler de son expérience.

A 20 h 30 salle Antoine Osète 6-8 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier à Toulouse (métro Capitole)

Soirée co-organisée par les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, les Amis du Monde Diplomatique, Greenpeace, Le Réseau Sortir du Nucléaire.


Publié le mardi 21 octobre 2014.