Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 21 décembre 2022 : pas de réunion mensuelle


Derniers articles


LGV Bordeaux Toulouse


Tour Occitanie : Communiqué suite à l’arrêt du Conseil d’État du 27 décembre 2022


AUTOROUTE CASTRES-TOULOUSE, obtenons le refus de l’autorisation environnementale


Autoroute CASTRES-TOULOUSE (A69) : un semblant d’enquête publique ?


Référé des Amis de la Terre Midi Pyrénées contre l’autorisation environnementale pour la 3ème ligne de métro à Toulouse : rejeté !


Fin du débat public Incinérateur du Mirail ! Décoset et la Métropole doivent revoir leur copie



Référé des Amis de la Terre Midi Pyrénées contre l’autorisation environnementale pour la 3ème ligne de métro à Toulouse : rejeté !




Sans trop de surprise, mais avec quand même beaucoup de déception, nous avons eu le verdict ce vendredi 9 décembre au soir : le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse, rejette notre demande d’annulation pour « absence de doute sérieux de la légalité de l’autorisation environnementale ».

Nous avions 15 jours pour déposer un dossier auprès de la cour de cassation afin de faire entendre à nouveau notre position et mettre en évidence l’absurdité de ce projet. Mais faute de moyens financiers, nous ne pourrons pas aller au bout de cette procédure. La sagesse nous pousse à ne pas engager plus de dépenses dans ce dossier qui sera de toute façon entendu sur le fond d’ici plusieurs mois. Les travaux auront débutés, l’urgence que nous avons essayé de démontrer ne sera plus.
Alors évidemment, nous sommes à la fois déçus, en colère, tristes de voir que le projet de Toulouse métropole ne prend absolument pas en compte les préconisations scientifiques (arrêt de la destruction de la biodiversité, arrêt de l’artificialisation des sols, meilleures gestions des dépenses d’énergie et de matériaux, diminutions des gaz à effet de serre…), penser global, agir local. Toulouse se veut une ville moderne, mais cette modernité nous mène dans le mur ! Destruction des îlots de fraîcheur, urbanisation extrême, déploiements de projets divers sans cohérence, routes, autoroute… Tout l’inverse de ce qu’une véritable politique publique d’aménagement du territoire devrait mettre en place dès aujourd’hui pour tenter d’atténuer les effets climatiques de nos activités humaines. Toulouse métropole ne cesse pourtant de rappeler, l’importance de l’environnement et de mettre l’écologie à toutes les sauces, surtout ne nous y fions pas ! Dans un vœu prononcé au conseil municipal de Toulouse le vendredi 16 décembre, la Mairie dénonce des actes de violence de groupes écologistes radicaux ! Mais de quelle violence parlons-nous ? Celle du déni de démocratie, celle de la non application des lois, celle du mépris et de l’obstination, celle de l’ignorance ?


Publié le mardi 13 décembre 2022.