Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 27 Avril 2022 : Réunion du groupe local Amis de la Terre à Toulouse


Derniers articles


réponse à Marie-Monique Robin suite à la...


Aurore Stéphant - L’effondrement : le point critique ?


Samedi 9 Avril 2022 : Marchons pour des futurs désirables !


Samedi 26 Mars 2022 : Marche festive soutien projet ferme écologique et solidaire des Pradettes


Samedi 19 Mars 2022 : Forum des Mobilités à Toulouse


Un plan A, parce qu’on n’a pas de planète B !



Décidément !!! Le réseau d’assainissement de Toulouse Métropole n’est pas sûr !!!




En début d’année, un collecteur stratégique des eaux usées transportant le tiers
des eaux usées de Toulouse s’effondrait nécessitant dans l’attente des travaux de réparations nécessaires, le renvoi à la Garonne des eaux usées pendant une durée globale de l’ordre de 6 semaines. Il nous était indiqué que cela résultait du mauvais état du remblai , l’état dégradé du collecteur étant considéré comme secondaire...

Là, nous apprenons par un petit article dans la presse locale que les 9 et 10 septembre, un problème s’est produit au niveau du poste de relevage des eaux usées des Argoulets, provoquant une pollution importante de l’Hers et l’asphyxie de la faune aquatique dont de nombreux poissons. Ce dispositif draine les eaux usées d’une grande partie de l’est de Toulouse ainsi que les communes de Ramonville, St Orens, Quint-Fonsegrive.

Ce problème serait dû à des dysfonctionnements du système électrique chez
Asteo. Cela serait exceptionnel ..... !! ?? De tout cela, nous pouvons relever que ces évènements dites à caractère exceptionnel ont un point commun, les eaux usées en grande quantité sont envoyées dans le milieu naturel et causent de graves dommages à l’environnement, interfèrent sur la biodiversité dont on sait combien elle est déjà fragile.

Il n’est plus possible de s’en tenir à une vision spécifique de chaque événement. Tout ceci doit nous interpeller et interpeller aussi d’une part Toulouse Métropole et d’autre part les services de l’État chargés de protéger les milieux naturels.

A propos, nous notons le silence assourdissant de Toulouse Métropole à l’égard des associations de citoyens et à l’égard des citoyens eux mêmes auxquels aucune information n’est donnée. C’est cela la transparence annoncée à grand renfort de communication...
Nous étions en droit d’attendre autre chose surtout après l’affaire du collecteur !!!

EAU SECOURS 31, LES AMIS DE LA TERRE MP


Publié le lundi 18 octobre 2021.