Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 22 Mai 2019 : Pas de réunion mensuelle


Derniers articles


Lundi 3 juin 2019 : Rassemblement à Toulouse en soutien à la plainte déposée contre EDF


Dimanche 9 et Lundi 10 Juin 2019 : 37ième Foire Biocybèle à Grauhlet


Lettre ouverte à Monsieur Jean-Luc MOUDENC pour déclarer l’état d’urgence écologique et climatique


Vendredi 24 Mai 2019 : 6ème marche pour le climat


Samedi 18 Mai 2019 : Marche Mondiale contre Monsanto-Bayer


Dimanche 28 Avril 2019 : Rassemblement à Golfech



COMMUNIQUE DE PRESSE DES AMIS DE LA TERRE MIDI PYRENEES

OUVERTURE DU PROCES AZF




Communique des Amis de la Terre de Midi Pyrénées :

Avec l’ouverture du procès AZF voici enfin venu l’heure de faire rendre les comptes à TOUS les responsables de la catastrophe du 21 septembre 2001.

Pour mémoire un rapide rappel du bilan de la catastrophe :
31 morts au jour de la catastrophe (estimation à 100 décédés en 2006)
3 300 blessés recensés dans les hôpitaux (mutilés à mutilés vie, polytraumatisés, brûlés, aveugles,...) Traumatismes, respiratoires, oculaires, psychologiques, surdités, pour les deux derniers irréversibles
4 900 arrêts de travail
16 000 dossiers d’expertises médicales pour dommages physiques dont 40% pour surdité et acouphènes invalidantes (en 2008) 50 000 personnes souffrent ou souffriront de syndrome de stress post-traumatique
27 000 logements touchés dont 14 000 dégradés, villas, logements sociaux, copropriétés, équipements publics, culturels, sportifs, hôpitaux… 190 bâtiments communaux endommagés : 79 écoles dont 20 détruites, 20 collèges, 11 lycées 4 établissements d’enseignement supérieur, 3 cités universitaires 1 bâtiment du rectorat.
71 000 (en 2008) dossiers indemnisés pour dommages matériels
36 663 dossiers acceptés pour les fonds d’urgence (pour les personnes n’étant pas assurées)
144 entreprises, employant 4373 personnes, sérieusement endommagées dont 30 entreprises, comptant 2 579 salariés, dévastées

Tout au long de ce procès, l’évidence se fera : leurs immenses profits valent moins que nos vies.
A l’heure de toutes les crises qui nous menacent les productions et activités humaines doivent être sociales, utiles, responsables et écologiques.

La catastrophe AZF est la conséquence de choix et pratiques qui doivent être abandonnés. Nous espérons que ce procès permettra de faire prendre conscience qu’il est urgent d’opérer une profonde mutation écologique et sociale de civilisation.

Alain Ciekanski
Les Amis de la Terre Midi Pyrénées


Publié le lundi 23 février 2009.