Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


Derniers articles


Jeudi 1er Février 2024 : Projection - débat « Quelle place pour l’individu citoyen dans la lutte contre le dérèglement climatique ? »


Samedi 27 Janvier 2024 : Rassemblement contre le projet de prison à Muret


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


COMMUNIQUÉ – C. DELGA ne dit pas la vérité sur l’alternative ferroviaire à l’autoroute A69 Tlse-Castres !


Samedi 27 Janvier 2024 : Table ronde « Cugnaux + 4 degrés… Qu’es aquò ? »


Mercredi 17 Janvier 2024 : ZAC du Rivel - rassemblement de soutien d’une famille d’agriculteurs expulsée



Jeudi 28 Janvier 2016 : Ciné-débat autour de Notre-Dame-des-Landes à Gaillac




« Le dernier continent » documentaire de Vincent Lapize sur Notre-Dame-des-Landes (72 mn)

Soirée proposée par Les Amis Tarnais de NDDL

à 20h30

A Imagin’ Cinéma de Gaillac

Projection du film suivie d’une discussion axée sur 2 thèmes

1 Actualité de NDDL à ce jour

2 Témoignages et débats

L’existence du bocage de Notre-Dame-des-Landes et la présence de ceux qui y habitent sont plus que jamais menacées. Nous saurons depuis le 25 janvier si la justice a déclaré l’expulsion des quatre exploitations agricoles et de onze familles, la saisie et la séquestration des biens et des cheptels ; et, à défaut, le versement d’indemnités journalières de milliers d’euros.

Tourné durant 2 ans, de 2012 à 2014 sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, le film de Vincent Lapize est un plaidoyer en faveur de ceux qui, en refusant l’aéroport et son monde, ont tout à la fois mis en évidence la logique mortifère des Grands Projets Imposés, et mis en pratique un mode de vie alternatif aux logiques dominantes. En effet, ils sont des centaines à avoir eu le courage de s’installer autour de ces fermes menacées, quitte à interrompre des études ou une carrière afin de chercher des solutions concrètes à l’impasse sociale et environnementale.

Cette expérimentation représente ce que nous avons de plus précieux : la possibilité de d’imaginer un monde vivable et pérenne pour tous.

Retrouvons-nous jeudi soir après le film pour envisager notre soutien à la lutte.

Un stand-info sera dressé dans le hall du cinéma

Pour plus d’info : http://zad.nadir.org et/ou contact local :
nddl_81 (chez) lists.riseup.net


Publié le lundi 1er février 2016.