Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 25 Octobre 2017 : Soirée débat "Après les plantes, les animaux génétiquement modifiés seront-ils bientôt dans nos assiettes ?"


Derniers articles


Du 9 au 11 Novembre 2017 : Théâtre d’investigation, la trilogie “L’A-démocratie” de Nicolas Lambert


Contribution à l’enquête Publique sur le projet mobilités 2025- 2030 du SMTC


Mardi 17 Octobre 2017 : L’eau, quels enjeux sur Toulouse et la Métropole ?


Mercredi 25 Octobre 2017 : Soirée débat "Après les plantes, les animaux génétiquement modifiés seront-ils bientôt dans nos assiettes ?"


Automatisation, robotisation et emploi


Sur les traces du premier simplicitaire volontaire : un Yankee Français au Canada



ALERTE

TOULOUSE PLAGE 2009 : le retour ?




TOULOUSE PLAGE 2009 :
de retour sur la Prairie des Filtres ?

C’est avec stupéfaction que nous avons pris connaissance qu’un projet d’étude d’un nouveau TOULOUSE PLAGE 2009 sur la Prairie des Filtres « serait » très avancé, sans qu’aucune concertation n’ait été menée ni aucune information n’ait été donné aux toulousaines et aux toulousains.
Lorsque la précédente municipalité avait réussi, par surprise au début de l’été 2003, à nous imposer cette manifestation dévastatrice pour une saison, nous avions réagi collectivement et une association (l’Association Prairie des Filtres) de défense de ce site magnifique avait vu le jour, soutenue par l’ensemble du milieu associatif toulousain.
Nous avions obtenu que Toulouse Plage, la privatisation de son espace public, ses nuisances écologiques, sa pollution sonore et ses tonnes de sable soient déplacées sur l’île du Ramier à proximité de la piscine Nakache dés l’année suivante et ce malgré une tentative de la part de Monsieur Douste Blazy de nous l’imposer de nouveau.
Dés le mois de novembre 2003, nous avions planté deux arbres (un saule pleureur argenté par les Amis de la Terre et un liquidambar par l’Association Prairie des Filtres) en remplacement de ceux qui avaient été sacrifiés. Depuis l’association Prairie des Filtres poursuit chaque cette année ces plantations citoyennes.

La Prairie des Filtres, sa perspective sur la Garonne, ses berges engazonnées et arborées, ses digues de terre cuite forment un ensemble remarquable et historique qu’il convient de protéger. Ce site magnifique et prestigieux de Toulouse doit rester majoritairement un lieu de détente et de calme. Les Toulousaines et les Toulousains doivent profiter gratuitement de sa beauté et de sa fraîcheur de plage verte naturelle, particulièrement en été.

Nous espérons que ce nouveau projet de TOULOUSE PLAGE 2009 n’est qu’une rumeur qui restera sans suite. Nous ne voulons pas de la marchandisation de cet espace public ou de son occupation en manifestations permanentes qui ne préservent pas la tranquillité du quartier et la qualité de ses aménagements naturels.

Monsieur Pierre Gaboriaud, Président de l’Association Prairie des Filtres a déjà alerté de nombreux élus, responsables et associatifs toulousains.

Ce samedi 22 novembre à 11 heures, nous serons de nouveau aux cotés de l’Association Prairie des Filtres, pour planter avec elle un nouvel arbre (un tilleul :Tilia platyphyllos remarquable en tant que grand arbre majestueux) symbole de résistance au massacre de ce site.

Nous invitons tous les élus et tous les responsables de l’agglomération ainsi que l’ensemble du milieu associatif à nous rejoindre pour défendre la Prairie des Filtres et nous adressons dés ce mercredi 12 novembre 2008 un courrier à Monsieur Pierre Cohen Député Maire de Toulouse.

Alain Ciekanski
Président des Amis de la Terre de Midi Pyrénées
Contact PRESSE 05 61 80 81 79


Publié le mardi 11 novembre 2008.